Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

DOJO ZEN OLORON SAINTE MARIE - PAU

DOJO ZEN OLORON SAINTE MARIE - PAU

CE BLOG PRÉSENTE LES DOJOS DE PAU ET D'OLORON SAINTE MARIE. LE DOJO DE PAU FONDÉ PAR MAÎTRE DESHIMARU EN 1979 A ESSAIMÉ A OLORON SAINTE MARIE. IL INDIQUE, LES ACTIVITÉS, LA SPIRITUALITÉ, ET CONTRIBUE A FAIRE CONNAITRE ZAZEN. PRATIQUE DE MÉDITATION ET DE LIBÉRATION POUR TOUS.


MAITRE TAISEN DESHIMARU

 

 

 

 

               « Le secret du Zen consiste à s’asseoir, simplement, dans une posture de grande concentration.
                                 Alors apparaît la conscience profonde et pure, universelle et illimitée.»
                                                                               Maître DESHIMARU

Ecrits de
Maître Taisen Deshimaru

A propos de la Voie du milieu

Dans le bouddhisme, la Voie du milieu consiste à ne pas opposer le sujet à l'objet.
Dans la civilisation européenne, il y a toujours dualisme. Par exemple, le matérialisme est opposé au spiritualisme. Ces ismes sont une relativité alors que le matériel et le spirituel sont unité, ne s'opposent pas.
L'esprit et le corps sont une même chose, comme les deux faces d'une feuille de papier.
Si on veut comprendre, il faut trouver la voie du milieu; le spirituel est matériel et le matériel devient spirituel.
L'esprit existe dans chacune de nos cellules et,
à la fin, l'esprit lui-même est le corps et le corps lui-même est l'esprit.
Il reste l'activité, l'énergie, qui ne sont pas dualistes. La voie du milieu intègre tout.
Le zen vit la voie du milieu, celle de la synthèse.


Ego
Vous devez avoir confiance en vous-même.
Vous devez trouver votre véritable ego et en même temps abandonner votre ego.
Si vous continuez zazen, votre véritable ego devient fort et vous trouvez votre moi propre. Vous n'êtes pas interchangeable avec un autre corps, vous n'êtes pas seulement composé d'organes et de cheveux.
Vous avez votre propre originalité.
Mais pour la trouver, vous devez abandonner votre ego, tout abandonner pour que seul subsiste votre véritable ego.
Je ne suis pas les autres.
Je dois décider par moi-même,
je dois faire par moi-même.
Les autres ne sont pas moi, c'est vrai, mais d'autre part mon esprit et votre esprit ont la même substance. Je suis semblable au ciel et à la terre. Quand on abandonne tout, on devient l'autre.
C'est l'abandon de l'ego (Koan des champignons de Maître Dogen). La facilité ne conduit pas au bonheur.
Perdre ses nombreuses illusions donne un grand satori.

Souffrances
C'est uniquement votre esprit qui souffre.
Si vous êtes anxieux, vous souffrez; mais si vous coupez les racines de l'anxiété, cette souffrance disparaît. Le Bouddha se pose aussi cette question. L'égo ne souffre que pour lui-même, sans lui la souffrance n'existe plus.
Dans la souffrance, il faut parfois s'observer objectivement, comme en zazen.
Elle ne revêt plus alors autant d'importance.
Elle disparaît, comme les désirs et peines s'évanouissent à l'instant de la mort. Solitude
Le zen c'est la solitude. Devenir intime avec soi-même pendant zazen, c'est être complètement seul, mais avec les autres, avec le cosmos.
Complications de la vie
Les complications signifient: ne pas avoir assez de sagesse. Quand on devient sage, on perd les complications. Si vous traversez ces difficultés, vous pourrez comprendre.
Il faut les traverser pour devenir fort.
Liberté
La vraie liberté est celle de l'intérieur de l'esprit.
Les gens ambitieux et pleins de désirs sont toujours en quête de liberté mais ils ne peuvent pas l'atteindre; ils sont toujours anxieux, tristes, leurs désirs ne font que croître et ils finissent par être malades, névrosés. Il vaut mieux faire décroître ses désirs.
La voie du milieu, l'équilibre sont importants.
Autant que possible il faut sublimer les désirs; ainsi vient la liberté, grâce à un idéal spirituel.
La foi
Chacun doit savoir, connaître l'objet de sa foi.
Le religieux peut vous accompagner au bord de la rivière, mais ne peut boire pour vous, ni vous faire boire.(.)
Vous devez chercher l'essence, ici et maintenant, décider ce qui est important par vous même.
Quelle est la solution à vos problèmes?
Extraits de Questions à un maître zen, Editions Retz

 

 

 

 

 

 

Ko : l’éveil
Calligraphie de Maître Deshimaru

 

 

 

 



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents